Il existe 2 grands types de techniques chirurgicales.

Les techniques dites
restrictives pures, qui réduisent uniquement la taille de l’estomac :
• Anneau gastrique ajustable
• Sleeve gastrectomie (ou gastrectomie en manchon ou gastrectomie longitudinale)

Les techniques mixtes dites «
restrictives » et « malabsorptives », qui réduisent la taille de l’estomac et diminuent l’assimilation de ces aliments par l’organisme :
• Bypass gastrique (ou court-circuit gastrique)

Chaque intervention a ses avantages et ses inconvénients.
       
           Anneau gastrique ajustable

L’anneau gastrique ajustable est une technique restrictive. Elle permet de diminuer le volume de l’estomac et ralentit le passage des aliments.
L’anneau (dont le diamètre est modifiable) est placé autour de la partie supérieure de l’estomac, délimitant ainsi une petite poche. Peu d’aliments sont nécessaires pour remplir cette poche et la sensation de satiété apparaît rapidement. Les aliments vont s’écouler très lentement selon le principe du sablier.
L’anneau peut être retiré au cours d’une nouvelle intervention en cas de complication, d’inefficacité ou sur demande du patient.
La perte de poids attendue est de l’ordre de 40 à 60 % de l’excès de poids, ce qui correspond à une perte de poids d’environ 20 à 30 kg
C'est l'intervention qui convient aux mangeurs en grande quantité mais surtout pas aux grignoteurs, c'est la moins risquée, où le temps opératoire est le plus court et on ne coupe absolument rien à votre estomac. Il n'y a également aucune carence donc pas de vitamine à prendre en plus. Après cette chirurgie on peut faire un Bypass en deuxième intention si l'anneau n'a pas donné les résultats souhaités.
Beaucoup d'aliments ne passent pas, il faut vraiment prendre le temps de bien mâcher la nouriture. Et c'est pourquoi le bon mangeur devient grignoteur et tombe dans le sucré lorsque rien d'autre ne passe, car le sucré lui passera, dès qu'il y a du stress cela va se ressentir sur le passage des aliments et boissons au niveau de l'anneau.
       
           Sleeve gastrectomie

La sleeve gastrectomie est une technique restrictive.
Elle consiste à retirer environ les 2/3 de l’estomac et, notamment, la partie contenant les cellules qui sécrètent l’hormone stimulant l’appétit.
L’estomac est réduit à un tube vertical et les aliments passent rapidement dans l’intestin.
De plus, l’appétit est diminué.
La perte de poids attendue est de l’ordre de 45 à 65 % de l’excès de poids après 2 ans, ce qui correspond à une perte de poids d’environ 25 à 35 kg (Le recul sur ces résultats est de 2 ans).
La Sleeve peut être une chirurgie transitoire pour une personne avec un IMC très important avant pratiquer un Bypass par la suite. Icoile temps OP étant moindre, cette intervention lui permettra de maigrir de plusieurs Kg avant de lui faire le Bypass. Il y a peu de carence. Si la sleeve a réussi, la perte de poids est pratiquement identique au Bypass mais uniquement les 18 à 36 mois premiers mois.
C'est une intervention qui présente plus de problèmes post OP et qui nécessite des d'hospitalisations longues avec une alimentation par sonde gastrique (je pense notamment à Annick qui a vécu 5 ans avec une poche gastrique et ma Marie Jeanne pour laquelle j'ai cherché et cherché pendant 2 ans un chirurgien qui a enfin trouvé son mal et va tenter de la ré­opérer début Janvier 2015, elle n'a plus que la peau et les os, après 5 ans 1/2 de calvaire). Je ne connais personne à ce jour, qui après 5 ans op d'une Sleeve, a gardé sa perte de poids. La sleeve est comme une chaussette au début très bien, mais par la suite l'estomac se dilate comme la chaussette qui tombe lorsqu'elle n'est plus très neuve . Mais bien­sur cela reste MA vue des choses par rapport aux personnes que je rencontre sur ma route de la chirurgie bariatrique .
Le bypass gastrique est une technique restrictive et malabsorptive.
Elle permet de diminuer à la fois la quantité d’aliments ingérés (la taille de l’estomac est réduite à une petite poche) et l’assimilation de ces aliments par l’organisme, grâce à un court-circuit d’une partie de l’estomac et de l’intestin (aucun organe n’est enlevé).
Les aliments vont directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle et sont donc assimilés en moindres quantités.
La perte de poids attendue est de l’ordre de 70 à 75 % de l’excès de poids, ce qui correspond à une perte de poids d’environ 35 à 40 kg (Le recul sur ces résultats est de 20 ans).
       
          Bypass gastrique

On peut manger de tout si cela reste dans le raisonnable pour le gras, épicé, sucré, et en petites quantités à la fois en laissant au moins 2h30 entre chaque repas.
Il faut bien se faire suivre par votre chirurgien ou une nutritionniste de son équipe, au moins une prise de sang très complète et spécifique au Bypass par an, car comme il y a malabsorption il peut y avoir des carences donc suppléments vitaminiques à prendre chaque jour toute votre vie. Il vaut mieux prévenir car une carence avec un Bypass est plus difficile à régulariser.
       
          Questions/Reponses

Combien de poids puis-­je perdre?
Cela dépend d’une personne à l’autre et du BMI de départ.

Est­ ce que je dois faire un régime après mon intervention ?
Le mot juste serait: manger équilibré en surveillant l’apport calorique par rapport à votre dépense.

Est ce que les traitements et les médicaments que je prends habituellement vont changer ?
Il faudra voir avec votre généraliste pour la présentation des médicaments : plutôt en comprimé que vous pourrez écraser que des gélules. Et si vous avez un traitement pour le diabète, cholestérol ou hypertension artérielle, la baisse de poids fait diminuer ces maladies. Il faut absolument consulter votre généraliste régulièrement pour surveiller la dose des médicaments. Après un Bypass pas d'anti inflammatoire ou à très petite dose voir avec votre chirurgien, bien doser la contraception pour les femmes à cause de la mal­absorption, la mini pilule ne sera plus efficace ce qui marche bien c'est l'implant dans le bras. Pour tout autre médicament pas trop de problèmes il faut parfois juste augmenter la dose ou la prendre quelques jours de plus.

J’ai déjà eu une opération pour obésité : puis je être réopéré(e) ?
Oui à voir avec le chirurgien , après une chirurgie restrictive (anneau ou Sleeve) on peut faire en 2ème intention un Bypass qui est une chirurgie restrictive et mal­absorption.

Je m’inquiète car depuis plusieurs semaines je ne perds plus de poids alors que cela fait moins de 2 ans que j’ai été opéré(e) ?
Il y a certains moments où vous ne perdrez plus en poids mais pendant ce temps votre silhouette se transforme et vous perdrez des centimètres cela est tout à fait normal. Vous faites un pallier car votre organisme se régularise. Vous n’êtes pas limité en temps pour maigrir.

Quand puis je envisager une chirurgie réparatrice ?
Pour la chirurgie réparatrice le déclic se fera d’abord dans votre tête. Ne brusquez pas les choses, prenez votre temps (suivant le nombre de kilos encore à perdre). Le choix de votre chirurgien réparateur et très important. Sur le site vous trouverez un lien avec un chirurgien de LYON Dr Nicolas GOUNOT qui a déjà opéré un grand nombre de membres de l’association et Dr BECK de MULHOUSE qui travaille avec l'Association depuis 2014

Il parait qu'on vomit souvent après avoir été opéré?
Une intervention de l'obésité peut être votre meilleure amie à condition de respecter certaines règles de comment manger qui change suivant que vous avez un anneau une sleeve ou un Bypass.
Si vous mangez des grandes bouchées ou vous ne mâchez pas assez, votre intervention vous rappellera à l'ordre.
Le but de l'OP n’est pas de vomir mais de manger de tout en petite quantité .

Est ce que je dois garder l'anneau à vie?
Médicalement non, mais l'expérience dit que les personnes qui ont fait retirer leur anneau ont repris du poids pour la sleeve et le bypass FAIT c'est FAIT.

Est ce que je peux rencontrer des personnes ayant eu cette intervention?
Aux réunions mensuelles vous rencontrerez les membres qui se sont fait opérer et à la fin de la réunion vous pouvez si vous le désirez manger avec nous afin de vous rendre compte qu'on peut très bien vivre avec une chirurgie de l'obésité et se faire plaisir à table.

Combien coûte cette chirurgie ?
Cela dépends du chirurgien. En moyenne il y a dépassement d’honoraires de 1000 à 1700 euros qui suivant votre contrat de mutuelle pourra être prise en charge partiellement ou totalement.

Combien de temps faut­-il rester à l'hôpital?

Entre 2 et 8 jours suivant l'intervention et le centre.

Est­ ce dangereux?
Le risque ZERO n’existe pas lors d’une intervention chirurgicale en particulier l'anesthésie.

Y­a ­t­-il une limite d'âge ?
A partir de 18 ans jusqu’à 65 ans et c'est surtout d'après votre résultat du bilan pré OP, une intervention doit vous prolonger la vie donc si 'intervention n'est pas bénéfique pour vous, c'est à dire rallonger la vie elle, ne sera pas pratiqué.

Cette intervention est ­elle douloureuse ?
La tolérance de la douleur étant différente d’une personne à l’autre, dans l'ensemble, les opérés disent que non.

Devrais­-je prendre des vitamines après mon opération ?
Non pour un Anneau, parfois pour une Sleeve et très conseillé chaque jour toute votre vie après un Bypass.

Après l'opération, puis­-je encore avoir des enfants ?
Sans aucun problème sauf si contre­indication gynécologique. Au contraire une perte de poids facilite parfois une grossesse et augmente la vitalité du sperme chez les hommes OP.

Faut­-il prendre des médicaments après l'opération ?
Pendant 10 jours des piqûres Lovenox pour éviter une phlébite, un mois d'Inexuim pour votre estomac et des antidouleurs pendant quelques jours que le chirurgien vous aura prescrit si besoin. Mais surtout le premier mois, il faut suivre à la lettre un régime alimentaire post opératoire prescrit en fonction de chaque intervention pour avoir le meilleur résultat possible après votre intervention, à savoir que vos cicatrises internes mettent entre 10 à 15 jours post op pour être cicatrisées donc pas de tension pendant les 15 premiers jours. C'est pour cela qu'il faut absolument respecter le protocole post OP.

Réunions pres de Mulhouse à partir du 26 juin